Christophe De Margerie

Ami internaute, Bonjour, Bonsoir…

Je dois avouer que je suis un peu sur le cul…

C.De Margerie, PDG du Groupe Total, nous a quitté cette nuit…

Les infos lues sur Internet ce 21/10 à 04h15 sur les circonstances de l’accident sont les suivantes:

Les circonstances exactes de l’accident sont encore confuses. C’est lors du décollage, aux alentours de 00h10 (heure de Moscou), que le jet privé du PDG de Total -un Falcon 50- aurait heurté sur la piste un véhicule de type chasse-neige au niveau du train d’atterrissage. Le pilote a émis des signaux de détresse juste après avoir décollé pour gagner Paris, indiquant que l’un des moteurs était en feu et que le fuselage avait été endommagé. Contraint à un atterrissage forcé, l’appareil s’est alors écrasé sur la piste. L’appareil aurait pris feu après s’être renversé. Il semblerait que quatre personnes se trouvaient à bord (dont trois membres d’équipage également de nationalité française). Selon Life News, les secouristes ont retrouvé les quatre corps dont celui du PDG de Total. Les conditions météo étaient très mauvaises ce lundi au dessus de Moscou et pas moins de 18 avions ont été déroutés vers d’autres aéroports moscovites, selon Itar-Tass. Elena Krylova, porte-parole de l’aéroport a confirmé dans la nuit que parmi les corps retrouvés, on comptait celui de Christophe de Margerie.

M’intéressant aux crashes aériens depuis quelques temps, je serais surpris que le Contrôle Aérien d’un aéroport de cette envergure donne sciemment une clairance de décollage sur une piste en cours de déneigement… Ma première hypothèse de béotien penche pour un remake du Vol 006 de Singapore Airlines, ou vers un grave problème de communication entre les équipes au sol et la Tour…

Il apparaît sur que notre B.E.A. sera de l’enquête, aux côtés de son homologue russe. Quant à la théorie du complot meurtrier fomenté par les successeurs du KGB et par Poutine, idée émise par mon pote Chouchen… Ça va tellement à l’encontre des intérêts de la Russie qu’il m’est inconcevable que ça puisse être ça…

Mise à jour de 17h

Selon les enquêteurs présents à Moscou, suite à l’accident d’avion qui a tué le PDG de Total, Christophe de Margerie , il y a eu « négligence criminelle » de la direction de l’aéroport. « Il ne s’agit pas d’un tragique concours de circonstances, mais d’une négligence criminelle des fonctionnaires » qui ont échoué à coordonner dûment le travail de leurs employés, a indiqué le comité, en précisant que certains membres de la direction de Vnoukovo qui pourraient tenter d’entraver l’enquête seraient prochainement « suspendus de leurs fonctions

Il semblerait qu’une de mes hypothèses soit bonne… Ça ne me surprend guère…

Je vous mets la suite de l’article :

le Falcon 50 du PDG a percuté un engin de déneigement puis a pris feu. Les trois membres d’équipage de l’avion ont tous été tués dans l’accident. Selon le comité d’enquête russe, ce conducteur de l’engin était « en état d’ivresse » au moment de l’accident.

Le conducteur de la déneigeuse ne se juge pourtant pas coupable, a déclaré son avocat mardi. « Il est choqué. Il considère qu’il n’est pas coupable car il a suivi toutes les instructions du ‘dispatcher' », a déclaré Alexandre Karabanov à Reuters, en faisant allusion à la personne chargée de la régulation de la circulation sur les pistes. L’avocat a déclaré que son client allait contester la version des enquêteurs. « D’après ses proches, il était sobre le matin et il ne boit pas du tout en raison d’une maladie chronique au coeur. Ses proches ont peur que les autorités aéroportuaires essaient tout simplement d’en faire le responsable final afin d’éviter d’avoir à dépenser des milliards en procédures judiciaires qui suivront à coup sûr », a dit Alexandre Karabanov.

La tout de contrôle mise en cause

La télévision russe a diffusé des images montrant la carlingue du Falcon-50 en grande partie carbonisée et endommagée, reposant sur le dos dans l’herbe à quelques mètres de la piste d’atterrissage, un des moteurs et la queue de l’avion gisant dans l’herbe. Les volets et le train d’atterrissage sont apparents et le cockpit est relativement intact, à la différence du reste de l’appareil. Deux témoins cités anonymement par l’agence russe Ria Novosti ont affirmé que la collision s’est produite à l’intersection entre deux pistes, où le chasse-neige n’aurait pas dû se trouver.

Selon Viktor Sorotchenko, vice-président du Bureau d’enquête pour la sécurité de l’aviation civile russe (MAK), équivalent du BAE français, de telles collisions surviennent le plus souvent en raison d’un manque de coordination entre les différents services de l’aéroport. « Pourquoi un véhicule se trouvait sur la piste de décollage? Les aiguilleurs dans la tour de contrôle sont censés veiller à ce que cela ne se produise pas, c’est leur travail », a rappelé à l’antenne de la radio russe Business FM le directeur de l’association d’aviation civile « Aéroport », Viktor Gorbatchev.

« Chaque véhicule aéroportuaire est équipé d’un talkie-walkie et lorsqu’il se retrouve sur la piste de décollage pour nettoyer, c’est suite à un ordre. Les contrôleurs ne doivent alors ni faire décoller ni faire atterrir d’avions tant que le véhicule est sur la piste », a-t-il expliqué. Selon lui, le pilote de l’avion aurait pu ne pas avoir vu le véhicule, bien que ceux-ci sont dans la plupart des cas équipé de dispositifs lumineux. D’autant plus que les conditions météorologiques étaient alors mauvaises avec une couverture nuageuse, du brouillard et des précipitations.

Enquête pour « homicides involontaires »

Le Bureau français d’enquêtes et d’analyses (BEA) pour la sécurité de l’aviation civile a dépêché trois enquêteurs à Moscou pour tenter d’éclaircir les conditions de l’accident. En outre, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour « homicides involontaires », confiée à la Section de recherche de la gendarmerie des transports aériens. Parmi les scénarios possibles ayant provoqué dans la nuit de lundi à mardi la mort de Christophe de Margerie et de trois membres d’équipage figurent « une erreur des aiguilleurs du ciel et les actes du conducteur de la déneigeuse », a indiqué le comité dans un communiqué. « Il a été établi que le conducteur de la déneigeuse était en état d’ivresse », a-t-il précisé. Pour sa part, l’avocat du conducteur a affirmé que son client — Vladimir Martynenko interpellé pour 48 heures selon le comité d’enquête — souffrait d’insuffisance cardiaque chronique et n’était pas ivre au moment de l’accident.

Les images de la Télé Russe

L’épave du Falcon

Fin de mise à jour

Concernant De Margerie, je vais pas vous prendre pour de la merde, je pouvais pas saquer ce connard qui expliquait joyeusement que le litre d’essence passerait vite les 2€avec un sourire qui signifiait « j’vais m’goinfrer sur vot’ dos les pauvres »… Il m’avait bien gonflé… C’est sur que pour lui, faudra pas compté sur moi pour la pleurniche de la grandeur de l’industrie française défiscalisée sur not’ dos, encore…

En revanche, oui, je pleurnicherais sur la mort de l’équipage du Falcon 50 et sur celle du conducteur de la déneigeuse…

Caroto06

image

Share

Un commentaire sur “Christophe De Margerie

  1. Moi non plus je n’ai jamais porté dans mon coeur ce type, et comme tu dis, qu’il se permettait de nous faire savoir que le litre d’essence serait bientôt à 2.00€, il ne faut vraiment pas manquer de toupet, pour sortir des âneries pareilles en période de crise,encore un décalé qui ne vivait pas comme nous, petits ouvriers…
    Je plains les familles de l’équipage du Falcon 50, et je crois que celui qui risque les plus grosses emmerdes, c’est le conducteur de la déneigeuse…Tu verras que le bouc émissaire dans cette affaire, ça va être lui…On va bien lui coller un ordre de dégagé la piste qu’il n’aurait pas compris vu qu’il avait bu…enfin soit disant bu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15