Le vol GermanWings 4U9524

Bonsoir.

Bon… Le passionné d’aviation que je suis est forcément touché par le crash de l’A320 D-AIPX de GermanWings qui s’est déroulé à quelques encablures de chez moi.

J’ai zieuté la TV sur BFM, suivi Nice Matin, regardé FlightRadar24 et les données (Vitesse sol, Altitude, Vitesse verticale, cap) qu’il fournit pour essayer de comprendre l’accident avec mes très faibles connaissances aéronautiques… Et j’avoue que j’ai hâte que le CVR soit analysé, parce que je m’interroge…

Comment, en 8 minutes de descente, l’équipage n’a t’il pas déclaré une urgence (Mayday! Mayday! Mayday!)? OK, la priorité est de sauver l’avion et la radio peut passer après, mais dans des situations comme JAL123, Alaska Airlines 261 ou le DHL shooté à Bagdad, qui étaient extrêmement critiques, l’emergency a été déclarée.

Pourquoi, en voyant descendre anormalement l’A320, l’équipage n’a t’il pas changé de cap pour éviter le relief montagneux. Il est resté sur son cap 026°

J’ignore s’il y a un terrain à Barcelonnette, mais il ne semblait pas faire route vers cet éventuel terrain.

J’attends aussi les analyses du DFDR pour comprendre pourquoi l’avion a soudainement perdu de l’altitude, à raison de 3000 à 4000ft/min (environ 1000m par minute) et s’est retrouvé, en 8 minutes, de 38000ft à 5000ft en ayant à peine ralenti…

Le choc a été terrible… Le journal La Provence a diffusé une photo du site… L’avion a été pulvérisé !

Selon les données de FlightRadar24, l’avion, à 6800ft, volait encore à une ground speed de 387kn soit environ 700km/h, je pense qu’une fois à 5000ft (Il a, apparemment, repris le contrôle de l’altitude à ce moment), quand il a percuté le sol, il devait encore être dans ces vitesses là.

Cet après-midi, j’ai pronostiqué, si j’ose dire, que l’accident était dû, soit à une panne, soit une défaillance structurelle. Je n’arrive à déceler aucune trace d’erreur humaine dans cet accident.

Mais attention, cette parole est celle d’un simple amateur dont les seules expériences aéronautiques se résument à Air Crash Investigation et n’a donc pas la valeur de la parole d’un expert du Bureau Enquêtes et Analyses.

La très bonne nouvelle, c’est que les Boites Noires ont déjà été retrouvées, mais j’ignore dans quel état… Espérons qu’elles soient exploitables.

Bonne soirée.

image

D-AIPX avant l'accident

Le site du Crash

image

image

image

image

image

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15