Charlie or not Charlie?

Charlie or not Charlie? La question doit se poser. Pour moi, j’ai ma réponse depuis un long moment: Not Charlie anymore.

Charlie Hebdo, avant le lâche attentat dont ils ont été la cible, c’était un minable torchon, mélange entre anarchistes et extrême-gauchiasses, au bord du dépôt de bilan et qui ne faisait l’actu que lorsqu’ils caricaturaient le prophète d’obédience terroriste. 

Au moment des attentats, j’avais déjà de l’aversion pour ce canard, mais comme 95% des gens, j’ai eu mon petit écriteau Je Suis Charlie

Là où j’ai commencé à être moins Charlie, c’est pendant les Marches Spontanées et les Rassemblements tout aussi spontanés Place de la République. Ma camarade Electre, activiste patriote, a été agressée, ainsi que d’autres militants patriotes, lors d’un de ces rassemblements parce que Front National

J’ai commencé à être moins Charlie à cause aussi de ce genre de panneaux 

  
De ce que j’en sais, ce ne sont pas des frontistes, des mélenchonistes, des écologistes ni même ces enculés de No Borders qui ont commis ces attentats, ni les suivants, de Charlie à Bruxelles via Paris et le Mali.

J’ai été franchement écœuré par la marche Pseudo-Républicaine d’Unité Nationale d’où le Front National a été exclu quand un président ukrainien soutenus par les néo-nazis de son pays y était. 

Mais le pire, c’est l’indécence et la lâcheté des survivants. D’abord, le Pactole des abonnements et des achats du numéro post-attentats qui a entraîné une gueguerre sur le partage du gâteau, ensuite, dans l’année, ils ont sorti AU MOINS 4 BEST-OF, profitant de l’aubaine pour se faire du pognon, sans compter les UNE régulièrement provocatrices SAUF contre leurs assassins.

Pour le numéro anniversaire, la Une disait que l’assassin cour(ait) toujours, sauf que le dessin ne représentait ni un terroriste musulman, ni Mahomet, ni Allah, mais le Dieu des catholiques avec une complicité d’illuminati 

  
  Charlie Hebdo, aujourd’hui, est un journal encore plus minable qu’avant et je prie les terroristes de ne plus l’attaquer, et j’appelle mes compatriotes à ne plus acheter ce torchon dont je ne voudrais même pas pour m’essuyer le cul, et à résilier leurs abonnements… Et c’est pas leur dernière Une qui va changer mon idée, au contraire.

Que Charlie Hebdo crève, mais sans faire de morts…

  
  

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aide

WordPress theme: Kippis 1.15